Krill antarctique

Depuis quelques années, le krill antarctique est l’objet de toutes les attentions, aussi bien de la part des scientifiques que du grand public.

Produit encore mystérieux il y a peu, l’huile de krill se révèle être une véritable source de bienfaits pour la santé, notamment grâce à son incroyable richesse en minéraux, acides gras essentiels et oligo éléments.

Qu’est ce que le krill antarctique ?

Krill photoLe krill est un invertébré marin qui, comme les crevettes, vit en grands groupes atteignant parfois des densités spectaculaires de 10 000 à 30 000 individus par mètre cube.

L’espèce la plus connue, de son nom scientifique Euphausia Superba (1), est originaire d’Antarctique et vit dans les eaux australes. La concentration la plus élevée s’observe dans le secteur de l’océan Atlantique, où le krill forme une biomasse importante très difficile à estimer, dont les scientifiques pensent qu’elle peut aller jusqu’à 725 millions de tonnes, rendue possible par l’incroyable richesse en plancton des eaux australes.

Ce petit crustacé est l’une des espèces clés de l’écosystème antarctique car il constitue une source essentielle de nourriture pour bon nombre d’animaux marins, comme les oiseaux, les baleines franches, les calmars, les rorquals, les manchots, les poissons, mais aussi et surtout les phoques crabiers dont ils composent l’alimentation à près de 98 %.

Des bienfaits multiples pour la santé

Touche santéL’huile de krill est donc créée à partir de ce minuscule crustacé, dont l’organisme regorge de vitamines, minéraux et autres oligo éléments essentiels au bon fonctionnement de notre corps.

En effet, l’huile de krill antarctique contient tout ce qui nous est indispensable au quotidien en terme de ressources, en particulier les fameux acides omégas 3 et les précieux antioxydants capables de neutraliser les radicaux libres et donc, de ralentir le vieillissement.

De plus, l’huile de krill favoriserait le processus de guérison et soulagerait les symptômes désagréables en cas de syndrome prémenstruel douloureux, de cholestérol, de douleurs articulaires, de risques d’infarctus, de rhumatismes, de diabète, de migraine, de problèmes de peau tels que le psoriasis, et elle est également utilisée dans le traitement de la maladie de Parkinson et pour lutter contre les troubles de la motricité et de la parole.

Son efficacité concrète : quelques données scientifiques

ScientifiqueL’huile de krill suscite depuis quelques années un grand engouement de la part des scientifiques, les publications sont nombreuses: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=krill+oil. Comme nous l’avons évoqué plus haut, ses bénéfices multiples, et ses statistiques exceptionnelles en font la championne toutes catégories des antioxydants marins !

En effet, l’huile de krill renferme des oméga 3 mais aussi des phospholipides (2) et des antioxydants dont l’efficacité serait nettement plus élevée que celle des huiles de poisson. Mais également plus efficace que certaines huiles végétales(3), même si cela reste à confirmer par les études scientifiques trop peu nombreuses actuellement à ce sujet. Les marques d’huile de krill se concentrent pour l’instant à prouver l’efficacité de leur produit sur l’homme plutôt que de les comparer à d’autres produits naturels, mais cela viendra au fil du temps.

Ces substances lui confèrent de meilleurs résultats : les antioxydants, et notamment l’astaxanthine, aident à préserver l’intégrité des oméga 3, très fragiles, et les phospholipides assurent leur transport dans les membranes des cellules.

Consommer de l’huile de krill sous forme de gélules régulièrement préviendrait donc bon nombre de douleurs, surtout articulaires et inflammatoires, et prolongerait l’espérance de vie en luttant contre les maladies cardio-vasculaires.

Sources:

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Krill_antarctique

(2) http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=krill_huile_ps

Résumé
Date
Sujet
Krill
Note
5

Vous pouvez laisser un commentaire